Forum Don & Compassion.

Samael Aun Weor, voir ses livres

Le Bouddha Maitreya


MEDITATION

COURS DE MEDITATION

Méditation Exercices


LE COLLIER DE BOUDDHA

18 - Le Maître Chinois Wu Wen

Le "Collier de Bouddha" a été écrit par un homme qui s'autoréalisa et incarna le Bouddha Maitreya Kalki Avatar, Samael Aun Weor


Si vous souhaitez imprimer ce livre, vous pouvez télécharger la version complète du livre en cliquant ici :

Le Collier de Bouddha

Avec votre DON, action de COMPASSION, la Doctrine du Coeur est dévoilée intégralement à tous les peuples et dans toutes langues car la fin des temps est proche.

Je fais un don avec compassion.

« Bénis soient les ministres de ce don, eux à qui l’eau du Seigneur a été confiée. »


Le Mystère de la Fleuraison d'Or.

L'éveil de la Kundalini par les deux témoins ouvre les Sept Eglises, les chakras de la moelle épinière.

Cours Esotérique de Kabbale.

Exercice de l'Arcane 1 : avant de se mettre au lit, se concentrer sur l’Ordre sacré du Tibet et sur le Saint-Huit, le signe de l'infini, en appelant le Maître Bhagavan Aklaïva qui nous aidera à sortir en corps astral. Une nuit, nous serons convoqués à la Loge du Tibet et nous serons soumis à sept épreuves dans le Temple de l’Himalaya. Quand on nous appelle, on nous tire par les pieds pour que nous nous présentions debout.

samaelaunweor-signe-de-l-infini

Mais il faut avoir du courage, car vous serez soumis à de nombreuses épreuves très difficiles. On nous décapitera et on nous transpercera le cœur d’une épée.

Il faut du courage, celui qui aspire vraiment et qui est constant triomphera.

L’Ordre sacré du Tibet est très exigeant, c’est là que se trouvent les véritables recteurs de l’humanité.

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

L'Enfer, le Diable et le Karma.

« La véritable connaissance qui réellement peut originer en nous un changement intérieur fondamental a pour base l’auto-observation directe de soi-même. »

La Grande Rébellion.

En Alchimie sexuelle, l'Alchimiste se doit d'acquérir les perfections de l'Esprit de Dieu de la Confession égyptienne pour se libérer des quatre corps de péché.

Traité d'Alchimie Sexuelle.

En travaillant dans le Grand Oeuvre de l'Alchimie sexuelle, nous pourrons effectuer aisément un voyage astral via la technique voyage astral de dédoublement astral réalisée avec la conscience éveillée dans le plan astral et les mondes supérieurs de la conscience.

Entretiens avec Samael Aun Weor 1.


Le Livre Jaune.

La technique de méditation induit l'éveil de la conscience et le dédoublement astral avec technique voyage astral.

Les Mystères du Feu.

« Lorsque s’établit un parfait équilibre entre le cœur et le mental, l’étudiant gnostique peut utiliser les clefs Jinas et de sorties astrales avec tout le succès désiré (voir comment faire un voyage astral nde). »

Manuel de Magie Pratique.

« Les pratiques de méditation interne provoquent de façon graduelle l'éveil de la conscience, l'éveil de la bouddhata. »

« Lorsque le mental intérieur est tranquille et en silence, alors la Divine Mère se réjouit en nous. C’est la béatitude. La paix ne peut être atteinte qu’avec le contrôle du mental. »

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

Le Livre de la Vie et de la Mort.

« Dans la méditation, nous devons combiner intelligemment la concentration avec le sommeil. L'union des deux, concentration et sommeil, produit l'illumination. Beaucoup d'ésotéristes pensent que la méditation ne doit en aucune façon être combinée avec le sommeil du corps, mais ceux qui pensent ainsi se trompent, car la méditation sans le sommeil abîme le cerveau. On doit toujours utiliser le sommeil lorsque l'on veut pratiquer la méditation.

Cependant, il s'agit d'un sommeil contrôlé, d'un sommeil volontaire, et non d'un sommeil sans contrôle, non d'un sommeil absurde. Il faut combiner la méditation et le sommeil contrôlé.

Nous devons monter sur le sommeil et ne pas laisser le sommeil monter sur nous. Si nous apprenons à surmonter le sommeil, nous aurons triomphé. Si le sommeil nous surmonte, nous aurons échoué. Il faut se servir du sommeil.

La technique de la méditation, je le répète, combinée avec le sommeil, conduira nos étudiants au Samadhi, à l'expérience du Vide Illuminateur. »

La Psychologie Révolutionnaire.

« Ouvrir le mental intérieur est essentiel pour échapper au monde des doutes et de l'ignorance.
Cela signifie que seule l'ouverture du mental intérieur fait naître la foi authentique en l'être humain.

Malheureusement, il existe encore une tendance générale à confondre la croyance avec la foi. Si paradoxal que cela puisse paraître, nous affirmerons ce qui suit : CELUI QUI A LA FOI AUTHENTIQUE N'A PAS BESOIN DE CROIRE. »

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

Les Mystères Majeurs.

Comment méditer pendant la pratique de méditation ? En technique de méditation, il est crucial de connaître précisément le pourquoi et le comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience et atteindre l'illumination.

Magie initiatique des Runes.

 

Méditation profonde et mental, vide illuminateur et illumination finale.

Cours de Méditation n°19

CHAPITRE 18

Le Maître Chinois Wu Wen (et la Pratique Assidue de la Méditation Profonde pour atteindre le Vide illuminateur et l'Illumination finale nde)

« Ce n’est pas le mental, ce n’est pas le Bouddha, ce n’est rien ».

En état de parfaite méditation (nde) : Wu Wen assis dans le style oriental, concentrait son mental sur cette phrase en essayant de comprendre sa profonde signification. En réalité, ce Koan ou phrase énigmatique est difficile à comprendre (tout comme l'expérience du Vide Illuminateur et de l'Illumination finale nde).

* Il est clair qu’à la fin, le mental, ne pouvant connaître leur signification, tombe vaincu comme blessé à mort. Alors le mental se résigne, restant calme et silencieux (voir la méditation avec exercices pour parvenir à l'expérience du Vide Illuminateur et de l'Illumination finale nde).

Le maître chinois Wu Wen eut la joie de se trouver avec Yung Feng et Yueh Shan et quelques autres frères, et tous ensemble, ils s’engagèrent à travailler pour obtenir l’illumination.

La Méditation profonde du Maître Wu Wen pour parvenir au Silence du Mental avec le Mantra sacré WU afin d'obtenir le Vide illuminateur et l'Illumination nde

** Ce mantra se chante mentalement avec la lettre U répétée deux fois U U en allongeant le son de la voyelle, comme pour imiter le son de l’ouragan quand il hurle dans une gorge de la montagne, ou le coup terrible des vagues contre la plage.

La Méditation profonde du Maître Wu Wen proche du Vide illuminateur et de l'illumination finale nde

Quand Wu Wen connut Chin de Huai Shang, ce dernier lui demanda :

Wu Wen répondit : « Chaque jour j’ai l’impression qu’il n’y a rien dans mon mental ».

Wu Wen avait déjà l’impression qu’il n’y avait rien dans son mental, son mental commençait à rester vide (proche du Vide illuminateur et de l'illumination finale nde), la bataille des processus du raisonnement arrivait à sa fin (voir la Sephiroth Netzah de la Kabbale hébraïque nde).

La Méditation profonde dans le calme et la Méditation active dans l'activité forme une Méditation continue nécessaire à l'expérience du Vide illuminateur et de l'illumination finale nde

*** Wu Wen avançait merveilleusement, mais il lui manquait quelque chose et Chin lui dit : « Tu peux pratiquer la méditation dans le calme mais tu perds la pratique (de la méditation active nde) dans l’activité ».

# Etre capable d’avoir le mental calme et silencieux, vide de toutes sortes de pensées, même quand nous avons faim, soif ; même quand les moustiques nous piquent ou qu’il y a un grand tapage de gens à nos côtés est une chose très difficile, et c’était ce qui manquait (dans la pratique de la méditation nde) à Wu Wen.

« Que dois-je faire ? » demanda Wu Wen à Chin. La réponse fut : « Tu n’a jamais entendu ce que dit Chung Lao Tzé ? Si tu veux entendre ceci, mets-toi face au sud et contemple la Petite Ourse ».

Paroles énigmatiques, paroles exotiques, mystérieuses, difficiles à comprendre et le plus grave, c’est qu’il n’y a pas d’explication. Cela dit, Chin se retira (car dans l'expérience du Vide Illuminateur et de l'illumination, il n'y pas d'explication également).

Et il concentra son mental en essayant de comprendre d’une façon totale ce qu’avait voulu dire Chin par ceci de se tourner vers le sud et de contempler la Petite Ourse.

Il le comprit seulement quand les moines qui l’accompagnaient dans le salon de méditation abandonnèrent l’enceinte pour passer à la salle à manger.

Wu Wen raconte que précisément en ces instants (de méditation nde), son mental devint brillant, vide, léger, transparent, ses pensées humaines se brisèrent en morceaux, comme de petits morceaux de peau sèche, il se sentit plonger dans le vide (le Vide Illuminateur qui précède l'Illumination nde).

Depuis ce moment, plus aucun bruit, ni piqûres de moustiques, ni la contrariété de la faim, ni la chaleur, ni le froid, ne purent empêcher la parfaite concentration de sa pensée (dans la pratique de la méditation ; voir l'étude pratique de la similitude qui existe entre le voyage astral et surtout : comment faire un voyage astral en évitant les obstacles ? nde).

Dans la Méditation profonde , le Mental en Relaxation se combine avec le Sommeil et avec la Méditation Active nde

Plus tard, quand il visita de nouveau Chin, il put répondre avec une entière exactitude à toutes les questions qu’il formula. Cependant il est douloureux de dire que Wu Wen n’était pas encore suffisamment affranchi pour pouvoir atteindre l’état de « faire un saut vers l’avant ».

Après quelque temps, Wu Wen rendit visite à Hsianh Yen, dans les montagnes pour passer la saison du printemps.

Mais il avait appris à regarder très en face la Petite Ourse (les obstacles, les inconvénients, la faim, les moustiques, etc.). Et alors il pensa : « Si les anciens sacrifiaient leur corps physique pour le Dharma, dois-je craindre les moustiques ? ».

Conscient de ceci, il se proposa de tolérer patiemment tous les aiguillons, avec les poings contractés et les mâchoires serrées.

Wu Wen chantait le mantra WU. Il imitait avec le U le son du vent dans la gorge de la montagne, le son de la mer quand elle fouette la plage.

Dans la Méditation profonde et la Méditation continue sur le Mantra WU, le Vide illuminateur et l'illumination finale surgissent lorsque le Mental s'effondre nde

Quand un désir ou un souvenir ou une pensée surgissait dans son entendement, Wu Wen ne le rejetait pas, il l’étudiait, il l’analysait, il le comprenait dans tous les niveaux du mental (dans le subconscient nde), puis l’oubliait de façon radicale, totale et définitive

Tout désir ou pensée qui surgissait dans le mental était dûment compris puis oublié. Le chant du mantra WU ne s’interrompait pas, les moustiques et leurs aiguillons n’avaient déjà plus d’importance.

## Soudain quelque chose de transcendantal arriva, il sentit que son mental et son corps phyique s’effondraient comme les quatre murs d’une maison. C’était l’état du Vide Illuminateur, pur, parfait, libre de toutes sortes d’attributs.

Ou bien, dans le style occidental dans la position la plus commode, ou encore allongé avec les bras et les jambes écartés à droite et à gauche, comme l’étoile à cinq pointes, et avec le corps phyique en relaxation, mais Wu Wen était oriental et préférait s’asseoir dans le style oriental comme le Bouddha.

Il n’était pas arrivé à la pleine maturité. Dans son mental, il y avait des pensées erronées et inattentives (voir la méditation avec exercices nde) qui d’une façon secrète, continuaient à exister, de petits démons tentateurs, de petits Moi subconscients, résidus qui vivaient encore dans les quarante-neuf départements subconscients de Ialdabaoth (le Moi, le Moi psychologique, les défauts psychologiques nde).

* A la fin de ces efforts et après avoir beaucoup souffert, le maître Wu Wen obtint l’illumination ultime (après avoir expérimenté le Vide illuminateur à maintes reprises nde).

Avec la Méditation profonde et le Vide illuminateur, le Maître devait dissoudre le Moi, le Moi psychologique, les défauts psychologiques, pour parvenir à l'Illumination finale nde

Le maître Wu Wen ne s’est jamais divisé entre un Moi supérieur et un autre Moi de type inférieur, parce qu’il comprenait que supérieur et inférieur sont deux sections d’une même chose.

** Le maître Wu Wen se sentit lui-même non comme un dieu ou comme un Deva, à la façon des mythomanes, mais comme un malheureux Moi pluralisé (le Moi, le Moi psychologique, les défauts psychologiques nde), vraiment disposé à mourir chaque fois plus en lui-même (pour parvenir à l'illumination finale nde).

*** Le maître Wu Wen ne s’est pas auto-divisé entre le Moi et ses pensées parce qu’il comprenait que ses pensées et le Moi sont tous les deux : le Moi (le Moi psychologique, les défauts psychologiques symbolisés par Satan nde).

L'Illumination finale nde

# Durant la technique de méditation, le maître Wu Wen se trouvait dans un état intègre, réceptif, terriblement humble, avec le mental calme et en profond silence (voir la méditation avec exercices nde), sans effort d’aucune sorte, sans tension mentale, sans le désir d’être plus que ce qu’il n’était, parce que le maître Wu Wen savait très bien que le Moi (le Moi, le Moi psychologique, les défauts psychologiques nde) est ce qu’il est, et qu’il ne peut jamais être autre chose que ce qu’il est.

## Dans ces conditions, les trois cent mille clans du corps mental du maître Wu Wen vibraient intensément avec le même ton sans aucun effort, en captant et en recevant l'Amour et la Sagesse (voir l'étude de la Kabbale hébraïque pour comprendre que l'Amour émane de la Sephiroth Chokmah et que la Sagesse et la Paix émanent de la Sephiroth Kether nde).

### Wu Wen possédait déjà les corps existentiels supérieurs de l’Être, les corps solaires.

Recevez un Ebook GRATUIT de la technique voyage astral pour apprendre comment faire un voyage astral et comment méditer en technique de méditation pour provoquer l'éveil de la conscience.

Ma Newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre Ebook. Si vous n'avez rien reçu, pensez à vérifier dans vos courriers indésirables.

Méditation profonde et mental, vide illuminateur et illumination finale.